Il « pleure » dans mon pays

Article : Il « pleure » dans mon pays
25 octobre 2015

Il « pleure » dans mon pays

Depuis cette nuit, le ciel de mon pays pleure toutes les larmes de son corps meurtri. Il pleure son chagrin, son dégoût, sa honte.

Il a longtemps tonné, et entonné, mille cris de détresse, mille appels au secours.

De gros nuages gris se sont formés, petit à petit, et se sont nourris de la rage des uns, du désespoir des autres; puis ont obscurci un horizon qu’on devine à peine, derrière une foule de petits bateaux : coques légères sur un large tombeau.

Puis cette nuit, la pluie est arrivée sur les villes, sur les vitres et sur les toits. Entre les maisons, coulent des rivières qui charrient ordures et déchets que dame Négligence a patiemment amoncelés.

Il pleut sur ma ville et « il pleure dans mon coeur ». Je ne sais que trop la cause de cette langueur…

image
Photo tirée de Facebook (collectif « vous puez »)

 

 

ordures

 

 

Partagez

Commentaires