Vous m’avez tout appris

Article : Vous m’avez tout appris
Crédit:
9 mars 2020

Vous m’avez tout appris

Chers professeurs qui m’avez tout appris : à lire, à écrire, à compter et à découvrir le monde, cela va de soi; Mais surtout, qui m’avez aidée à trouver ma voie, et ma joie… Combien de fois ai-je rêvé d’être dans vos souliers, de me réveiller dans le couloir, comme dit la chanson, avec plein de notes dans mon manteau et d’écrire JE T’AIME sur un tableau.

Dès les petites classes, vous avez décelé cette lueur qui faisait briller mon regard et vous l’avez nourrie comme un feu qu’on attise. Vous avez su trouver les mots qu’il faut pour satisfaire ma curiosité, sans la tuer. Vous avez lu les pages que je noircissais et vous en avez fait l’éloge. Le regard bienveillant, le sourire aux lèvres, vous avez corrigé mes calculs qui quelquefois étaient presque nuls. Vous m’avez réprimandée et même parfois punie. J’avoue, qu’à l’époque, je n’avais pas bien compris.

Je vous regardais faire, avec admiration. Le soir, j’imitais sans peine vos gestes, votre intonation. Il n’est pas facile de vous oublier quand on a bien su associer à votre visage, à votre nom, un mot, une date, le titre de tel livre, les détails de telle anecdote, la morale de telle leçon…

Même à des années lumière, j’aurai toujours une petite pensée pour vous. Comme vous, j’imagine, je n’ai nulle part été mieux à ma place qu’au milieu d’une classe. Créer, inventer, à chaque jour son défi : soutenir, encourager, marquer quelqu’un à vie.

Partagez

Commentaires