Femme, pour ta journée …

https://www.flickr.com/photos/renaud-camus/35273323961https://www.flickr.com/photos/renaud-camus/35273323961

Le téléphone portable, en mode silencieux, à moitié enfoui sous les coussins du grand canapé en faux velours défraîchi,  vibra plusieurs fois au cours de la matinée. L’écran, en clignotant, dérangea à peine la lourde pénombre dans laquelle elle avait fait exprès de plonger la totalité de la maison.

Plus que les autres jours, elle tenait à échapper aux regards indiscrets.

Elle avait donc tiré les rideaux de la chambre à coucher au-dessus du lit encore défait et ceux de la cuisine dont elle avait pris soin d’ailleurs d’attacher les pans à l’aide d’une rangée de pinces à linge. Les volets du salon étaient restés, eux aussi, obstinément fermés.

Elle était seule.

Cauchemars et idées noires tournoyaient au plafond. Un fauteuil renversé se prélassait dans un coin. Quelques assiettes sales s’entassaient dans l’évier. Sur la table, au fond d’une tasse de café refroidi se noyait son regard. Les bruits de la rue bourdonnaient dans ses oreilles, remplissaient sa tête. Depuis combien de temps était-elle assise à sa place? Combien d’heures se sont écoulées depuis le moment où la porte d’entrée avait claqué, où la clé avait tourné?

Les questions traversaient son esprit sans faire halte.

Ses membres ankylosés appelèrent son corps à bouger. Elle traîna les pieds à travers les pièces dont elle regardait les murs sans les voir. D’ailleurs, il lui eût été difficile de les reconnaître sans les cris qui, quelques heures plus tôt, les faisaient vibrer, sans ces injures qui s’y heurtaient, rebondissaient et venaient la frapper au dos, au ventre, en plein visage…

Le téléphone portable vibra encore une fois.

L’écran qui clignotait lui renvoya vaguement l’image de ses paupières gonflées, de sa joue balafrée. Elle y lut en bougeant à peine ses lèvres ensanglantées:

Offre promo.  Femme, pour ta journée, prends ton corps en main et refais-toi une beauté.

 

 

The following two tabs change content below.
rimamoubayed
Je suis libanaise. J'enseigne le français dans une école de la Mission Laïque française. J'ai fait des études de Lettres et prépare en ce moment mon Master. J'ai gagné plusieurs concours d'écriture: 1er Prix Premio Energheia. Liban. 2013-2015, 1er prix Plumes des Monts d'Or 2014-2015.
rimamoubayed

Derniers articles parrimamoubayed (voir tous)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *