Lorsque mon enfant s’ennuie… #mondochallenge

pixabay.com https://pixabay.com/en/boys-toddlers-kids-happy-smiles-286789/

Lorsque mon enfant s’ennuie, il rôde autour de moi. Il boude, fait la grosse tête, tire sur ma robe et pousse des soupirs.

Lorsque mon enfant s’ennuie, il monte sur mes genoux, me caresse la joue, attire mon front vers le sien et me souffle au nez les plus beaux des « Je t’aime ».

Lorsque mon enfant s’ennuie, il s’éloigne, fait quelques galipettes, tombe, pleurniche, se relève, revient vers moi et s’éloigne encore.

Lorsque mon enfant s’ennuie, il s’invente des cachettes, s’y glisse et, en attendant l’arrivée des patrouilles, il écoute les voix du silence dont celle de son coeur qui bat d’abord très vite, ensuite moins fort pour lui permettre  de compter, jusqu’à dix ou jusqu’à cent, tout dépend…

Lorsque mon enfant s’ennuie, il met de la couleur sur sa feuille, sur ses mains et même parfois sur un pan de mur.

Lorsque mon enfant s’ennuie, il se hisse sur une chaise. Il arrête de respirer et, sur la pointe des pieds, tend sa main vers la plus haute des étagères.

Lorsque mon enfant s’ennuie, il rêve d’aventure. Il prend un livre puis un autre et un autre encore, qu’il feuillette, qu’il serre très fort puis qu’il abandonne, qu’il entasse pour faire une tour ou une fusée, qu’il éparpille avant de s’allonger dessus et de prendre son envol vers les destinations les plus folles.

Lorsque mon enfant s’ennuie, il devient quelqu’un d’autre, il est tour à tour coq, chiot, cheval et même parfois dragon ; roi, pirate, pompier et pourquoi pas moussaillon.

Lorsque mon enfant s’ennuie, il ouvre les tiroirs, vide les placards. Il examine sans ciller sa vieille  petite voiture qui refuse de démarrer.

Lorsque mon enfant s’ennuie, il déniche sous le lit le dernier morceau d’un puzzle qu’on n’avait jamais fini.

Lorsque mon enfant s’ennuie, il me pose toutes sortes de questions, me chuchote à l’oreille des « comment » au goût de miel, me crie au visage des « pourquoi » pleins de rage.

Lorsque mon enfant s’ennuie, vous ne le verrez jamais au fond d’un fauteuil ou en tailleur sur un tapis, le nez contre un écran, les doigts pris de frénésie. Car un enfant qui s’ennuie est surtout un enfant qui grandit, à qui on laisse le temps de découvrir et d’aimer la vie.

The following two tabs change content below.
rimamoubayed
Je suis libanaise. J'enseigne le français dans une école de la Mission Laïque française. J'ai fait des études de Lettres et prépare en ce moment mon Master. J'ai gagné plusieurs concours d'écriture: 1er Prix Premio Energheia. Liban. 2013-2015, 1er prix Plumes des Monts d'Or 2014-2015.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *